Page 39 - Rapport d'activité 2023
P. 39

 PRÉCISIONS MÉTHODOLOGIQUES
Période de reporting
La période de reporting est l’exercice comptable, soit du 1er juillet 2022 au 30 juin 2023. Depuis l’année der- nière, les données sociales sont elles aussi présen- tées sur l’exercice comptable 2022-23, contrairement aux années précédentes où elles étaient calées sur l’année calendaire. Seul l’Index d’égalité femmes- hommes reste calculé sur l’année calendaire.
Périmètre du reporting sur les données sociales
Comme les années précédentes, le reporting des données sociales ne concernera que la France (9 entités). Dans les filiales étrangères, qui sont souvent de petites entités, les problématiques RH ne font pas l‘objet du même suivi qu’en France.
Les 9 entités du périmètre de reporting des données sociales représentent 99,8 % de l’effectif France en CDI au 31 décembre 2022.
Précisions de langage
> « Groupe Bayard » désigne l’ensemble des sociétés mentionnées dans le rapport financier annuel.
> « Bayard » désigne la seule société Bayard S.A., maison-mère du Groupe.
> « Bayard France » désigne Bayard et ses princi- pales filiales en France (Bayard Éditions, BMD, Milan Presse, Éditions Milan, Bayard Service et la SER).
> « Bayard Montrouge » désigne l’ensemble des sociétés domiciliées au siège de Bayard : 18, rue Barbès à Montrouge France.
> « Les sociétés du périmètre DPEF » désignent l’ensemble des 15 sociétés ci-dessus mentionnées. (si France seulement : périmètre France).
SÉLECTION DES RISQUES QUI FONT L’OBJET DU REPORTING EXTRA-FINANCIER
Les risques présentés dans cette DPEF sont issus des principaux enjeux sociaux et environnementaux identifiés par les travaux de cartographie des risques RSE menés depuis 2018-19. Ils ont été sélectionnés et hiérarchisés en fonction de leur double impact sur le Groupe et les parties prenantes, et de la ca- pacité à les monitorer via des indicateurs de per- formance chiffrés. Les indicateurs de performance ont été dans l’ensemble définis les années passées, à l’exception des changements suivants effectués en 2022-23 :
> le remplacement de l’indicateur « Part des femmes dans l’effectif total » par l’indicateur « Part des femmes dans le top management » sur le chapitre « Égalité femmes-hommes » ;
> la création d’un indicateur sur le chapitre « Im- pact environnemental de nos offres de voyages et croisières » (à l’étude l’an dernier) : « Émissions carbone moyennes par passager de l’ensemble de nos voyages ».
Il résulte de cette mise à jour une liste de 6 risques faisant l’objet du reporting extra-financier 2022-23 :
2 risques sociaux
> La question de la pyramide des âges et de l’âge moyen des salariés.
> La question de l’égalité femmes-hommes. 4 risques environnementaux
> L’impact environnemental des primes destinées à l’abonnement et des plus-produits destinés à la vente au numéro achetés en Chine.
> L’impact environnemental de l’emballage sous film plastique des magazines destinés à l’abonnement. > L’impact environnemental de nos achats de papier. > L’impact environnemental des propositions de
voyages et de croisières.
Nous précisons que le Groupe Bayard, dans ses acti- vités industrielles et économiques, n’est pas exposé aux enjeux de lutte contre le gaspillage alimentaire, de promotion de l’alimentation responsable, équi- table et durable, de combat pour le bien-être animal ou de promotion des activités sportives. Ces enjeux sont en revanche traités éditorialement, en raison de leur importance pour nos lecteurs et pour la société.
    39
  









































































   37   38   39   40   41